Ce matin, samedi alors que seulement plusieurs dizaines de manifestants avaient décidé de se rassembler place Garibaldi pour défendre la liberté de manifester, on a pu assister à une présence policière impressionnante et disproportionnée.

Plus grave, alors que tout se passait bien, et que les manifestants ne montraient aucun signe d’agressivité, ordre a été donné à la Police de charger le rassemblement, blessant gravement Geneviève, une militante âgée de 71 ans, largement connue dans le monde associatif et militant du département.

A l’heure de la rédaction de ce communiqué, nous ne connaissons pas précisément l’état de santé de notre camarade.

L’UD CGT des Alpes Maritimes tient à faire part de toute sa solidarité à Geneviève, inutilement blessée par des forces de l’ordre mises en place pour provoquer les manifestants pacifistes. Nous condamnons fermement ce déploiement absolument injustifié et largement surdimensionné des Forces de police, alors que jusqu’à présent aucun débordement n’a jamais été à déplorer à Nice, lors des dernières manifestations sociales.

La CGT le redit, ce n’est pas par la répression que le gouvernement fera taire les mouvements sociaux !

C’est par la réponse aux besoins des populations, par la revalorisation des services publics, l’augmentation des salaires, et une plus juste répartition des richesses que l’on pourra apaiser le climat social.

L’UD CGT des Alpes Maritimes appelle les salarié-es, les privé-es d’emplois, les précaires et les retraité-es à se mobiliser lors des prochaines manifestations professionnelles, et interprofessionnelles pour faire prendre en compte les revendications qui se font entendre dans ce pays.

UD CGT 06 – Nice le 23 Mars 2019

Publicités